Qui Sommes-Nous ?

L’initiative « Ensemble sur nos Territoires » a été lancée au lendemain des élections européennes, sur le constat d’une fragmentation des offres politiques portant la transition écologique et sociale, et de ce fait l’incapacité de l’imposer comme priorité de l’action publique.
Suite au succès de l’appel lancé, nous avons décidé lors de nos premières journées collectives à Erdeven, en octobre 2019, de nous constituer en association à objet politique, un groupement
politique au sens des articles L.52-8 et L.52-12 du code électoral.

Notre association se donne ainsi trois objectifs :

  • porter la transition écologique et sociale, à travers un ensemble de priorités politiques précisées dans nos statuts ;
  • chercher constamment à rassembler l’ensemble des forces de gauche et écologiste portant cette transition ;
  • s’appuyer sur les dynamiques territoriales et les élus locaux, socle de notre démocratie.

Ainsi notre association s’appuie tant sur des adhésions individuelles que sur des structures territoriales portant la même démarche : Ensemble en Bretagne, Territoires 44, Morbihan en Transition…

Pour les adhésions individuelles nous acceptons la double appartenance politique.

Notre association porte et anime d’abord des réflexions collectives sur les enjeux de transition, comme lors des journées d’Erdeven sur les projets municipaux et intercommunaux, ou comme la journée de Lorient du 29 août 2020 sur l’élaboration collective des priorités d’actions publiques pour le futur conseil régional de Bretagne. Mais nous pouvons, comme les
associations territoriales que nous fédérons, nous engager dans les échéances électorales.

Ensemble sur nos Territoires est aujourd’hui une association en développement, cherchant à susciter la création de structures départementales et régionales sur le principe de Territoires 44 et Morbihan
en Transition.

Ce développement est porté par une coordination nationale de 40 membres désignée lors de l’assemblée générale constitutive d’Erdeven. Elle se réunit régulièrement et délibère en recherchant le consensus, qui est la base de notre fonctionnement collectif.

Nos exigences fondatrices sont claires :

  • La priorité à la lutte contre toutes les fractures territoriales, urbaines et rurales
  • L’urgence de la transition écologique : la lutte contre le dérèglement climatique et les pollutions, la préservation de la biodiversité, la mutation de l’économie agricole…
  • Des régulations économiques au service de l’accès à l’emploi pour tous, de la lutte contre les précarisations, d’une meilleure redistribution des richesses
  • Une véritable politique d’accueil des « migrants”
  • La régionalisation et le renforcement de l’autonomie des collectivités dans une logique de solidarité entre les territoires.
  • La justice sociale, l’égalité entre les femmes et les hommes, la priorité donnée à l’éducation et à la formation tout au long de la vie
  • Le renforcement de la démocratie de participation, l’implication citoyenne et l’engagement de tous dans la vie publique
  • Le choix de la construction européenne comme espace nécessaire de régulation en cohérence avec nos exigences

Répondre à ces exigences et ces valeurs, c’est s’engager à prendre des positions fortes sur la protection de la biodiversité, la lutte sur la réduction des émissions de CO2, la lutte contre les fractures territoriales et sociales, la répartition équilibrée des activités économiques, l’accueil assumé des migrants et à les décliner dans des projets de politiques publiques.

Au-delà des appareils politiques nationaux, nous souhaitons accompagner tous les élu·e·s et citoyen·ne·s qui s’engagent sur leurs territoires pour construire et appliquer ce projet politique. Nous cherchons à rassembler, au-delà des itinéraires des uns et des autres, tant il nous apparaît aujourd’hui essentiel de résister à l’émiettement, de construire des offres politiques ambitieuses et fédératrices, capables de gagner les élections